Le sommeil et la douleur

Le sommeil et la douleur

Une étude vient de démontrer que la fragmentation du sommeil (lire: mal dormir, se réveiller régulièrement, ou souffrir d'apnée) lorsque survient dans une période de douleur aigüe peut amplifier les symptômes, pouvant être à l'origine d'une chronicisation de la douleur. D'autres études avec des techniques d'imagerie du cerveau ont démontré également que des changements au cerveau surviennent dès la deuxième semaine de douleur chez les gens qui vont développer une douleur chronique, bref bien avant que l'on sache que la douleur va effectivement devenir chronique (par définition, après 3 mois de douleur). Cela démontre une possible susceptibilité individuelle, qui est peut-être génétique, environnementale, psychologique, ou autre. Cette nouvelle étude apporte donc des pistes sur un des potentiel coupable de cette chronicisation: le sommeil. Bref, lorsque vous vous blessez, arrangez-vous pour dormir suffisamment, et adéquatement, avec peut-être des petites pilules s'il le faut...

http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/24587574

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont indiqués*