Blogue

Vous êtes ici

Risque accru d'AVC chez les migraineux avec aura

Si vous souffrez de migraine avec aura et que votre aura s'avère plus longue que la normale, il est possible que vous soyez en train d'être victime d'un AVC. Sachez qu'une aura persistant plus de 60 minutes est une indication pour demandez de l'assistance médicale dans l'immédiat.

Mauvais traitement de migraine comme facteur de chronicité

Une étude a démontré qu'un facteur de risque important pur développer une migraine chronique est le fait de ne pas traiter adéquatement une migraine occasionnelle.. alors svp prenez votre médication comme il se doit, et pourquoi pas tenter quelques séances de physiothérapie pour éliminer une potentielle composante cervicale à votre migraine!

Comment arrêter une crise de panique?

Comment arrêter une crise de panique? J'avais appris de contrôler la respiration de façon à diminuer l'hyperventilation associée à la crise de panique. Voilà qu'ils suggèrent d'accueillir la crise de panique et même de l'encourager! Surprenant mais définitivement à essayer pour ceux aux prises avec ce genre de crises...

Le sucre rend votre enfant hyperactif?

C'est une affirmation qu'on entend souvent, et s'il y a un conseil qui revient souvent chez un enfant hyperactif, c'est bien de diminuer le sucre. Pourtant de nombreuses études ont été effectuées et ce lien n'a jamais été démontré. Une méta-analyse a d'ailleurs été effectuée dans laquelle 16 études ont été recensées. La conclusion: le sucre n'influence pas les comportements ni les performances cognitives des enfants.

Quelles sont les tendances dans le monde des céphalées?

Alors, quelles sont les tendances dans le monde des céphalées dans la dernière décennie? Une étude qui a recensé 9300 consultations médicales pour des céphalées vient à la conclusion que 1) l'éducation aux patients a diminué et 2) les demandes d'examens par imagerie ont pour leur part augentées. Mais est-ce une bonne chose?

L'inflammation du cerveau en lien avec la dépression?

L'inflammation du cerveau en cause dans la dépression? Il semblerait que ce soit le cas. Une étude a rapporté une hausse de 30% de l'inflammation chez des gens avec dépression, l'augmentation étant plus importante chez les gens avec dépression plus sévère. Cette découverte est intéressante puisque le diagnostique de la dépression était basé sur les symptômes plus que sur des examens objectifs.

Pages